L’ostéopathie pourra agir :

  • Sur l’appareil musculo-squelettique : Lombalgie, dorsalgie, cervicalgie, entorse et ses séquelles, douleurs articulaires de l’appareil manducateur, du membre supérieur, du membre inférieur, etc…
  • Sur le système viscéral : Troubles digestifs (constipation, diarrhée, reflux,…), adhérences post-chirurgicales, dysménorrhées, énurésie, hémorroïdes, congestion veineuse, etc…
  • Le système neurologique : Névralgies cervico-brachiales, d’Arnold, trigéminales, sciatiques, cruralgies, troubles neurovégétatifs, etc…
  • Le système ORL : Sinusites, céphalées, migraines, trouble de la déglutition, acouphènes d’origine somatique, etc…

 

L’ostéopathie peut être indiquée chez l’enfant et le nourrisson mais aussi dans le cadre d’une préparation sportive, d’un suivi de grossesse.

 

La liste n’est pas exhaustive et la possibilité de prise en charge dépend de la cause de la plainte. L’ostéopathie ne prétend pas tout traiter, les pathologies organiques ne sont pas de notre ressort. Elles nécessitent un suivi et un traitement médical, l’ostéopathe vous réorientera vers le praticien adéquat si les symptômes et les tests peuvent indiquer une cause organique.

Néanmoins, l’ostéopathie peut être complémentaire dans la prise en charge. Elle pourra soulager certains maux tels que la douleur, les troubles digestifs, etc…